ASSURANCE DES PROFESSIONNELS DU NAUTISME

Les professionnels du nautisme concernés sont :

  • Les constructeurs
  • Les revendeurs de bateaux neufs ou d’occasions
  • Les chantiers navals et réparateurs
  • Les sociétés de gardiennage
  • Les Shipchandlers et magasins spécialisés
  • Les loueurs de bateaux

L’assurance des professionnels du nautisme se ventile en 2 catégories principales :

 

L’assurance de votre Responsabilité Civile

L’assurance de vos biens d’exploitation

L’assurance de votre Responsabilité Civile

En cours d’exécution de votre prestation, votre responsabilité peut être recherchée par toute personne victime d’un dommage :

  • Corporel, telle qu’une personne blessée sur votre chantier suite à la chute d’un mât lors d’un gréement d’un voilier, ou d’un mauvais calage de bateau sur un ber.
  • Matériel, tel que l’incendie d’un bateau sur lequel vous travaillez
  • Immatériel, telle que l’immobilisation d’un bateau acheté par l’un de vos clients suite à une erreur de grutage lors de la mise à l’eau

Après exécution de votre prestation, qui est la remise effective du bateau à votre client, votre responsabilité peut être également engagée à la suite de dommages corporels, matériels et immatériels subis par votre client.

Les assureurs proposent les couvertures suivantes afin de garantir votre responsabilité :

  • Assurance Responsabilité Civile avant travaux ou livraison
  • Assurance Responsabilité Civile pour les bateaux confiés
  • Assurance Responsabilité Civile pour les essais en mer
  • Assurance Responsabilité Civile pour le convoyage de bateaux vendus
  • Assurance Responsabilité Civile après travaux ou livraison

L’assurance de vos biens d’exploitation

Vos biens d’exploitation tels que les bâtiments, installations extérieures, matériels, et marchandises doivent être assurés contre les risques suivants :

  • Incendie, explosion, chute de la foudre
  • Dégâts des eaux, gel
  • Vol, tentative de vol, vandalisme
  • Bris de glaces et enseignes
  • Dommages électriques
  • Bris de Machines
  • Pertes d’exploitation